Adami

UDA - 185 Adami

D'une Péninsule à l'autre

Franco Adami est l’un des sculpteurs italiens les plus respectés des dernières décennies, héraut qui fit connaître le marbre de Carrare, une fois de plus dans son histoire, aux collectionneurs du monde entier.

Né à Pise en 1933 et formé à l’École des Beaux-arts de Florence, Franco Adami a dans sa jeunesse voyagé autour du monde afin de prendre la mesure de la modernité artistique dans un second XXème siècle riche en mutations, construisant voyage après voyage un style reconnaissable entre mille. Devenu l’un des plus importants sculpteurs de cette génération de plasticiens de génie ayant vécu la reconstruction de l’Italie et ses bouleversements sociaux, il ne cesse jamais de se projeter vers les horizons les plus variés. Parmi ceux-ci, on citera toujours l’Afrique noire comme l’une des ses attaches les plus durables et les plus productives. Les terres subsahariennes jouent en effet un rôle déterminant dans le développement du caractère totémique de ses sculptures, dotant ses œuvres les plus monumentales d’un souffle inclassable, situé quelque part entre modernité spirituelle et paganisme des premiers âges. Aujourd’hui courtisé par de nombreux commanditaires internationaux, c’est à Paris qu’il vit et travaille après s’y être fixé au terme de ses pérégrinations de jeunesse. Particulièrement appréciées en Asie orientale, ses œuvres font l’objet d’une attention toute particulière en Corée qui se plaît à voir en lui un équivalent européen de ses Trésors vivants. Songeant à cela, rappelonsnous que la péninsule coréenne fut le cœur de la renaissance des arts asiatiques au XVème siècle, comme l’Italie le fut à la même période pour l’Europe. Le galeriste et homme de culture Jang Jaechang, qui représente les œuvres de Franco Adami en Corée du Sud, organise en son honneur une exposition exceptionnelle au sein du prestigieux Seoul Art Center, plus grand complexe muséal du pays arpenté par 2,5 millions de visiteurs annuels.