Jean-Claude Bligny

Eveil, 40 cm - Faïencerie de Charolles
Eveil, 40 cm - Faïencerie de Charolles

Une Lumière dans l’obscurité

 

Même si auparavant la peinture de Jean-Claude Bligny était empreinte d’une certaine approche spirituelle que l’on pouvait discerner dans les tableaux magnifiant des sujets aussi différents que la Bretagne, la Provence, les vignes de Bourgogne, Venise ou les bouquets de fl eurs, on peut dire qu’avec cette nouvelle exposition, l’artiste a dépassé une limite lui permettant de matérialiser sur la toile une spiritualité venant du plus profond de lui-même.

 

Rien qu’en lisant les titres de ses nouvelles oeuvres, on sait où veut nous emmener l’artiste et on peut dire que le chemin choisi par Jean-Claude Bligny s’apparente à un chemin initiatique ne pouvant que séduire ceux qui pensent que l’art est avant tout transmission. Ainsi, le peintre a voulu ici nous parler de la Lumière en la représentant jaillissant de l’obscurité pour mieux nous faire comprendre l’impérieuse nécessité de ne pas se complaire dans les ténèbres de la vie quotidienne. Cela fait penser au « Sol Invictus » des romains, ce soleil invaincu qui, chaque matin, sortait vainqueur de son combat avec la nuit.

 

Bligny s’est attaché à représenter les hauts-lieux de l’Esprit, manifestés par l’homme au cours des siècles : Notre-Dame de Paris et Paray-le-Monial, mais aussi la cité sacrée de Lhassa au Tibet, lumière du Bouddhisme.

 

Ces lieux où souffl e l’esprit, ces constructions symboliques cristallisant l’esprit dans la pierre, sont autant de repères, d’amers nous aidant à voyager à l’intérieur de nous-même et ainsi de vivre comme le pèlerin médiéval « les pieds sur la terre mais la tête dans les étoiles ». A côté de ces lieux magiques, Bligny a aussi voulu représenter des villes rencontrées au cours de ses voyages montrant que la lumière luit en chaque chose et qu’il nous faut la voir dans les événements les plus quotidiens.

 

A nous donc de continuer l’oeuvre du peintre en s’asseyant auprès de l’arbre de l’éveil et en cherchant le sentier, souvent improbable, qui nous emmènera vers ce que les bouddhistes appellent l’illumination. Les oeuvres de cette nouvelle exposition de Jean-Claude Bligny dans la galerie du Temple Bouddhiste de La Boulaye, unissant ainsi l’Orient et l’Occident, ne sont pas seulement à regarder, mais aussi à méditer. Je pense que ce lieu fera naître en chacun de nous une sérénité apaisante et que l’on ne repartira pas indemne de cette intéressante rencontre.

 

Bligny - O Temps suspend ton vol, 80 x 40 cm
O Temps suspend ton vol, 80 x 40 cm