Mélanie Quentin

Mélanie Quentin - Désirance, bronze
Désirance, bronze

Rencontres à Ormesson

Le Centre Culturel d’Ormesson depuis plusieurs années sait organiser des évènements présentant des artistes de renom que nous rencontrons dans les galeries parisiennes, ou lors de salons d’arts aux quatre coins de la France. Cette année, c’est le sculpteur Mélanie Quentin qui a été choisie par les organisateurs pour exposer ses sculptures, dessins et aquarelles. C’est ainsi à un univers poétique très particulier que l'artiste nous convie afin nous prenions conscience qu’une oeuvre d’art est avant tout transmission et don de soi-même. Après des études de psychologie, Mélanie Quentin décide de suivre les cours d’arts plastiques de la ville de Paris, s’initiant à la lithographie avec Louis Vuillermoz, puis entrant à l’atelier d’André Del Debbio à la célèbre Académie Julian. On ne compte plus ses expositions personnelles, ses participations aux salons d’arts en tant qu’invitée d’honneur, ni ses nombreuses récompenses; citons entre autres: la médaille d’or du Salon international de Vittel, le prix Louis Madoré de la Fondation Taylor, le prix de la ville de Fontainebleau, la médaille d’argent du Salon des Artistes Français...

Plusiieurs films lui ont été consacrés par le réalisateur Michel Patient (Amelia films), ainsi que de nombreux articles de presse et un livre sur son travail. D’inspiration à la fois moderne et antique, Mélanie Quentin travaille autour du thème de l’humain, qu’il s’agisse de la femme, des couples ou des figures emblématiques voire mythologiques. Avec son modelé spontané et très en touches, cette artiste attachante par sa volonté d’authenticité parvient à transmettre dans la matière, qu’il s’agisse de ses modelages en terre chamottée ou de ses bronzes qu’elle qu'elle sait habiller de patines magnifiant son oeuvre, ses émotions et sa grande sensibilité qu’elle a ressenties pendant son travail, face à ses modèles. Ce qui est certain c’est que ce sculpteur émérite n'en finit jamais de nous surprendre et de faire en sorte que ses oeuvres soient des amers nous permettant de nous situer dans le temps, un peu comme si Mélanie Quentin devenait la contemporaine de tous les grands sculpteurs qui l’ont précédée. De là à dire que son oeuvre est intemporelle, il n’y a qu’un pas facile à franchir! Cette exposition va aussi être l’occasion pour les visiteurs d’admirer ou de découvrir les oeuvres graphiques de cette femme infatigable que l’on voit plus rarement et qui présentent des sujets en devenir et complémentaires aux sculptures.

Il faut donc remercier madame Marie-Christine Ségui, maire d’Ormesson-sur-Marne, madame Odile Hugnet, adjointe au maire, déléguée à la Culture, ainsi que le Conseil municipal d’avoir organisé une telle manifestation qui aura, c’est certain, un beau retentissement auprès des amateurs d'art et collectionneurs. Signalons enfin que lors de l’inauguration de l’exposition, la harpiste Iris Torossian nous proposera un moment musical, suivi d’une séance de dédicace, par l’artiste, du livre consacré à son oeuvre sculpté. Les jours suivants des ateliers d’écriture et de patchworks, des démonstrations de modelage, des expressions de danses contemporaines montreront aux visiteurs que l’art est un, mais sous de multiples aspects. Pour conclure remercions aussi Catherine Meynet-Arthur, qui comme à son habitude, a bien réussi la conceptionorganisation et la mise en espace dynamique de ce très bel événement à voir sans modération.