ART’EAST VITTEL

ART’EAST VITTEL
ART’EAST VITTEL

32ème Salon International

 

L’association Art’east présente sa 32ème édition sous le parrainage de Robert Hossein, amateur d’art avisé et fidèle visiteur du salon. En tête d’affiche, deux invités d’honneur, le peintre Jean Soyer et le sculpteur Jacques Brouail. Au générique, on décompte 171 artistes, 260 tableaux et 160 sculptures. Cela se décline en diverses techniques du pastel au dessin, de l’huile aux aquarelles jusqu’à la photo et l’art numérique. Un florilège de « Grandes Signatures » est invité : Alaux, Cevé, David Leroy, Gébel, Michel-Henry, Pierre-Henry, Jacus, Jeandot, Loisant, Serraz, Tual, Zacchi. Quant à la mission la plus exigeante et la plus délicate, elle est confi ée cette année à Madame Jacqueline Vermere, présidente d’Arts-Sciences-Lettres qui devra extraire avec ses assesseurs « la substantifi que moelle » du palmarès entre les candidats de France, d’Angleterre, d’Allemagne, d’Australie, de Belgique, d’Inde, du Luxembourg et des délégations du Burkina-Faso, du Chili, de Tunisie et de deux importantes délégations espagnoles.

Graveur lithographe de formation, Jean Soyer est né en 1937, illustrateur et directeur artistique dans les métiers des arts graphiques, il entreprend à plein temps une carrière de peintre en 1987. Résumer en quelques lignes la création de cet artiste passionné relèverait de la gageure. Citons juste ici un arrêt sur image de Patrice de la Perrière : « Quand Soyer pose un rouge sang, c’est pour soutenir un noir intense. Quand il lance un jaune, c’est pour mieux faire rayonner les gris colorés. Il joue la loi des contrastes, s’appuie sur la richesse des oppositions avec une délectation non dissimulée ».

Deux ans plus tard, naissait Jacques Brouail, en 1939. Son cheminement et son esprit enthousiaste l’entraîne vers la matière et en premier lieu la pierre et le bois. En 1964, il s’oriente vers le métal et au début des années 70, vers l’abstraction et par la ligne, cherche, en quête d’absolu, à rendre visible l’invisible en alliant une apparente simplicité à l’élégance des courbes et conjugue en suprême défi , épure et émotion intense. Tout un programme de rencontres aux dédales des 1000 m2 d’exposition dans le Palais des Congrès situé au cœur du parc des thermes. Vittel, ville verte riche de 3 golfs et de jardins publics, est une étape où il fait bon flâner en alternance entre quelques visites au salon.

Panorama Vittel 2014